Dans un précédent article, datant du 28 avril dernier, j’évoquais l’investissement sous le statut Loueur Meublé Non Professionnel.

La principale interrogation lors de l’acquisition d’un appartement sous le statut LMNP est … sa revente. Il convient de se rassurer très vite.

Il ne faut pas oublier qu’un investissement en meublé reste un investissement immobilier et il faut se rappeler, qu’avant d’envisager une quelconque revente, il faut s’attacher à bien acheter et donc s’assurer d’une bonne cohérence emplacement/prix, offre/besoin… bref, être dans le marché.

Ensuite, revendre un appartement meublé déjà en exploitation, c’est assurer à son futur propriétaire des revenus immédiats ; de plus, le niveau de rendement initial plus élevé, croît avec l’indexation des loyers…
Ainsi, un appartement meublé acheté 80.000 Euros HT avec 4% de rendement, assure 3.200 Euros de revenus la première année.
Si l’on envisage la revente après 15 ans de détention, avec une revalorisation annuelle des loyers de 1,5 %, le loyer annuel est alors de 4.000 Euros HT.
Si l’acquéreur cherche un rendement de 4%, le prix de vente sera de 100.000 Euros (4.000 €/4 %).
Observation étant ici faite que traitement de la plus-value est, aujourd’hui, identique à celui de l’immobilier classique.

Bien entendu, il faut également s’intéresser au profil de l’investisseur susceptible de se porter acquéreur de ce type de bien ; le nouvel acquéreur pourra, comme son prédécesseur, pratiquer des amortissements comptables sur l’immobilier et le mobilier et ainsi percevoir des loyers non-fiscalisés tout en développant son patrimoine.

Alors : Action… Transaction !

Pour plus de précisions, n’hésitez-pas à me contacter…
Par curiosité, consultez mon offre…